Bases de données européennes non juridiques

  • Imprimer
  • Télécharger au format PDF
  • Envoyer par mail

  • Télécharger au format RIS
  • Ajouter cette fiche à votre panier

Descriptif : Deux bases de données européennes non juridiques mais qui peuvent être utiles aux juristes : RAPID, EUROSTAT.

1. RAPID: la base des communiqués de presse

Gérée par la Commission européenne, RAPID est une base mise à jour quotidiennement, utile lorsqu’on recherche des informations très récentes et institutionnelles sur une thématique donnée, contient tous les communiqués de presse de la Commission depuis 1975. Depuis le 1er septembre 2014, seuls les communiqués de presse de cette institution sont mis en ligne. Ceux des autres Institutions pour les 30 derniers jours sont disponibles sur la page actualités de l’Union européenne. Les documents plus anciens sont consultables sur les sites des différentes Institutions.

Il est possible de consulter les communiqués dans toutes les langues européennes. On peut aussi se créer un profil personnel pour recevoir des notifications par mail.

Cette base est accessible par la page d’accueil d’Europa, cliquer sur "Espace actualités". La partie droite de l’écran propose les dernier communiqués de presse publiés. Si on descend on peut cliquer sur "plus de communiqués de presse et de déclarations".Cliquer alors sur le 3ème lien : « Commission européenne (base de données RAPID) ».


Les recherches :
- par défaut, on arrive sur les derniers communiqués publiés
- pour accéder au formulaire de recherche, il faut  cliquer sur l’onglet "communiqués de presse"
- La recherche proposée directement porte sur tous les mots et toutes les dates. Il est bien sûr possible d’affiner par thèmes, par institution ou type de documents, par mots du titre, et enfin par période.
- les communiqués de presse sont visibles directement à l’écran en texte intégral et sont aussi téléchargeables en pdf.

2. EUROSTAT : le service d’information statistique

La mission d’Eurostat créé en 1953 et qui est en fait aujourd’hui une direction générale de l’Union européenne est de fournir à l’Union européenne un service d’information statistique de qualité à travers la collecte des différentes statistiques nationales des Etats membres.  Cette base de données concatène des données que les pouvoirs publics, les entreprises, le secteur de l’éducation, les journalistes ou encore les citoyens peuvent utiliser.

Eurostat ne collecte pas de données. Cette tâche incombe aux instituts de statistique des États membres, qui vérifient et analysent les données nationales avant de les transmettre à Eurostat. Celui-ci a pour mission de les consolider et de veiller à leur comparabilité au moyen d’une méthodologie harmonisée. La fiabilité des chiffres fournis est de première importance. Cette mission a été précisée par le règlement CE N° 223/2009 du 11 mars 2009, texte revu par la décision de la Commission 2012/504/UE en date du 17 septembre 2012.

Cette dernière stipule dans son article 4 que : "Eurostat élabore, produit et diffuse des statistiques européennes conformément aux principes statistiques d’indépendance professionnelle, d’impartialité, d’objectivité, de fiabilité, de secret et de rapport coût-efficacité définis à l’article 2, paragraphe 1, du règlement (CE) n°223/2009 et précisés dans le code de bonnes pratiques de la statistique européenne". 

 Il est possible soit de trouver des statistiques thématiques déjà existantes, soit d’utiliser Eurostat pour en calculer certaines. Eurostat propose également des graphiques et des cartes permettant d’illustrer les tableaux de résultats trouvés. On peut aussi personnaliser certains tableaux donnés en supprimant des pays, des dates ou d’autres éléments encore.

Fiche réalisée par Cathy SIMON-BLOCH (ENA)
Dernière mise à jour : novembre 2016

Partager cette fiche